Comment faire un vin rouge ?

Plusieurs étapes entrent en compte dans la création d’un vin, et certaines sont plus spécifiques à la création d’un vin rouge.

Vous trouverez listées ci-dessous les différentes étapes qui composent la création d’un vin rouge, ainsi que leur impact sur le produit.

La première, c’est la vendange, qui consiste à ramasser les grappes de raisins arrivées à maturité. Elle peut être faite manuellement, ou avec une machine à vendanger. Si la vendange est faite à la main, cela peut entrer en compte dans la désignation d’un vin comme bio par exemple. Vous trouverez plus d’infos sur les vins bios sur notre article dédié aux différentes formes de bio dans le vin !

Viennent ensuite toutes les étapes de la Vinification : c’est le procédé qui va transformer la vendange en vin. Cette étape, suivant les domaines, peut durer de quelques mois jusqu’à 4 à 5 ans.

La première étape s’appelle L’éraflage. Cela consiste à séparer ce qu’on appelle la « rafle » (qui correspond aux tiges qu’on trouve sur les grappes) des baies. En effet la rafle contient des tannins peu désirables pour le vin, et a tendance à lui donner un goût un peu herbacé.

Ensuite, il y a l’étape du foulage, qui permet de séparer la peau du raisin de sa chair. Cela permet au raisin de mieux libérer son jus.

Autrefois cette technique était pratiquée par des ouvriers qui foulaient le raisin pieds nus dans des fouloirs en pierre !

L’étape suivante est la cuvaison. Pour cette étape, il existe 3 différents types de cuve qu’on peut utiliser : en Inox, en bois, ou même en béton (comme au célèbre Château Pétrus par exemple).

Lors de cette étape, plusieurs procédés vont être utilisés suivant l’objectif du vigneron :

  • Le Sulfitage : Opération consistant à ajouter des sulfites, qui vont permettre de retarder l’oxydation et donc d’améliorer la conservation du vin.
  • Le Levurage : Opération permettant d’accélérer ou de relancer la fermentation grâce à l’ajout de levures (qui peuvent être chimiques ou naturelles).
  • La Fermentation Alcoolique : Opération lors de laquelle le sucre du raisin se transforme en alcool et en dioxyde de carbone. C’est lors de cette étape que le vin va prendre sa couleur rouge (due à la macération des baies). Les tannins vont aussi s’ajouter au liquide et une certaine amertume caractéristique va apparaître.
  • La Fermentation Malo Lactique : Opération permettant de transformer un acide dur et âpre (qu’on appelle acide malique) en un acide beaucoup plus souple (acide lactique). Ce procédé est indispensable pour la création d’un vin rouge, mais reste facultatif pour les blancs et les champagnes.
  • Le Pressurage : Opération consistant à séparer le jus des derniers composants solides (le marc par exemple).
  • Le Collage : Opération permettant la clarification du vin grâce à l’utilisation d’agents coagulants. Il en existe plusieurs sortes, le plus connu étant le blanc d’œuf.

Ce qui va résulter de ces différentes étapes sera, à quelques exceptions près, le vin que pourront déguster les consommateurs.

Il ne reste qu’à mettre en bouteille, étiqueter et conditionner pour préparer le vin à être commercialisé par la suite, et dont vous pourrez trouver quelques exemples ici !

Dernière étape, pour les vins dit « de garde », on entrepose les bouteilles dans des caves, pour les laisser vieillir. La durée de vieillissement dépendra de plusieurs facteurs, que vous pourrez retrouver sur l’un de nos précédents articles autour de la Conservation des vins !

Ci-dessous, une infographie pour vous illustrer ces différentes étapes :

Les Arômes des principaux Cépages Français

Les vins ont tous des arômes différents, et cette différence vient de plusieurs facteurs, comme le terroir, les techniques de vinification, mais aussi et surtout du (ou des) cépages utilisés pour sa production.

 

Vous trouverez-ci dessous un tableau récapitulatif des principaux cépages présents et utilisés en France, les régions dans lesquelles on les cultive et les arômes qu’ils confèrent au vin.

Cépages (couleur)Régions PrincipalesArômes principauxExemples
Chardonnay (Blanc)Bourgogne, ChampagneCitron, Pomme, Poire, Vanille, Pain Grillé, Miel, Beurre, Levure, BriocheMâcon
Pouilly Fuissé
Viognier (Blanc)Vallée du RhôneAbricot, Pêche, Miel, Citron, Fruits SecsPays d’Oc
Riesling (Blanc)Alsace Citron, Agrumes, Pêche, Pétrole, MentheRiesling
Gewurztraminer (Blanc)AlsaceLitchi, rose, épicesGewurztraminer
Sauvignon (Blanc)Vallée de la Loire, BordeauxVégétal, Bourgeon de Cassis, Agrumes, Pomme, Pierre à Fusil, SilexSancerre
Chenin (Blanc)Vallée de la LoireCoing, Poire, Tilleul, Truffe, Miel, BriocheBlanc du Centre de la Vallée de la Loire
Syrah (Rouge)Vallée du Rhône, Languedoc, ProvenceViolette, PoivreCrozes Hermitage
Côte-Rotie
Grenache (Rouge)Vallée du Rhône, Languedoc, ProvenceÉpice, Poivre, Réglisse, GarrigueGigondas
Pinot Noir (Rouge)Bourgogne, Champagne, Alsace (Est de la Vallée de la Loire)Cerise, Poivre, Mûre, TruffeBourgogne Pinot Noir
Merlot (Rouge)Bordeaux, Sud-OuestPrune, Fruits Rouges, VioletteSaint Émilion
Côtes de Blaye
Cabernet-Franc (Rouge)Bordeaux, Vallée de la Loire, Sud-OuestFramboise, Poivron Vert, RéglisseChinon
Gamay (Rouge)Beaujolais, BourgogneGroseille, Banane, BonbonsBrouilly
Cabernet-Sauvignon (Rouge)Bordeaux, Sud-OuestCassis, Mûre, Poivron VertPessac Léognan

Pourquoi faire une Formation Œnologique ?

On voit aujourd’hui se développer de plus en plus les « Formations Oenologiques », mais à quoi correspondent-elles vraiment, à qui sont-elles destinées et qu’est-ce qu’on y apprends ?

Il faut tout d’abord distinguer les différentes formations qui existent, car on peut trouver des formations sur une ou plusieurs années, qui sont diplômantes, et d’autres sur une semaine ou plus, qui permettent d’obtenir une certification (comme le WSET par exemple) et d’autres encore seulement sur une ou deux journées, qui permettent de découvrir l’univers du Vin et de l’œnologie.

C’est sur ces dernières que nous allons nous pencher, car ce sont celles qui concernent le plus grand nombre.

En effet, il n’y aucun prérequis pour l’accès à ce type de formation, mis à part d’avoir l’âge légal requis pour la consommation d’alcool. Elles sont donc tous publics !

Lors d’une telle formation, chez Vino Club, nous vous proposons de déguster une douzaine de Vins différents, choisis parmi nos sélections de Vins Rouges et de Vins Blancs !

Rentrons maintenant dans le détail du contenu d’une formation de ce type, pour voir l’intérêt qu’elle peut représenter :

L’objectif pour le participant est d’acquérir des connaissances sur l’univers du Vin et plus largement de l’œnologie, pour devenir capable non seulement de savoir mieux apprécier un vin (à travers la connaissance de ses caractéristiques), mais aussi de pouvoir le qualifier et en parler avec des termes simples, et de pouvoir reconnaître certaines de ces caractéristiques sur une dégustation à l’aveugle.

Cela passe donc par plusieurs thèmes qui sont abordés au cours de la formation, qui vont permettre d’acquérir le vocabulaire lié à l’univers du Vin (avec les notions de cépages, de millésimes, d’appellations), mais aussi différentes connaissances plus techniques : Savoir quand et comment servir un Vin (quels verres utiliser pour quel Vin ? Comment conserver un Vin (et lesquels conserver) ? …)

On y découvre également les principes des accords Mets / Vins, pour ne plus rater une association lors de vos prochaines diners !

La Formation permet également d’acquérir des connaissances plus générales sur le monde du Vin, en passant notamment par la découverte des différents terroirs (avec les notions de Crus, Grands Crus, Climats, etc.).

On y aborde également les bases de la production d’un vin, qui permettent d’acquérir une vue d’ensemble de l’ordre et du contenu des différentes étapes qui entrent en compte dans la fabrication d’un Vin (Vendanges, Vinification, Vieillissement, Mise en Bouteilles, etc.)

Enfin, suivant les formations, certains autres thèmes sont abordés plus en détails, comme par exemple la notion de « Bio » dans le vin, qui est beaucoup plus complexe qu’il n’y paraît. On pourra également retrouver certains sujets autours des Vins étrangers…

Le but de cette formation : permettre aux participants d’appréhender le Vin d’une manière différente, pour pouvoir mieux l’apprécier et également être capable de mieux choisir les bouteilles à ajouter à sa cave !

Intéressé(é)s par une formation comme celle-là ? N’hésitez pas à nous rendre visite sur www.vinoclub.fr pour découvrir notre Journée Formation Pro Vin !

La chaleur change-t-elle le goût d’un vin ?

Dans la conservation du vin, on parle beaucoup de la température. En effet c’est un facteur très important à prendre en compte pour bien conserver son vin.

Mais quels sont réellement les effets de la température, et plus précisément de la chaleur, sur la conservation du vin et donc son goût ?

La première chose qui est affectée par la chaleur, c’est le vieillissement du vin : Plus la température de conservation est élevée, plus le vin va vieillir rapidement.

Il faut également savoir que la température moyenne de conservation compte beaucoup plus que ses variations : Un vin conservé entre 2° et 12° vieillira plus lentement et s’altèrera beaucoup moins qu’un vin conservé entre 20° et 22° par exemple.

Il est donc très important de surveiller la température moyenne de conservation, car bien que les variations de celle-ci ne soient pas idéales pour le vin, c’est bien la température moyenne qui va être la plus déterminante.

Si un vin est un peu trop chaud, il vous paraîtra légèrement plus insipide. En effet, la chaleur déforme certains arômes et certaines saveurs du vin.

Un vin trop chaud vous semblera donc plus alcoolisé et moins structuré. On le ressentira au goût avec l’impression d’avoir un vin plus vieux.

Il faut également savoir que plus le vin est chaud, plus ces caractéristiques seront marquées : Au niveau des arômes, cela va se traduire par des notes de fruits cuits et de sucre brûlé, qui sont dues à la diminution du taux de dioxyde de souffre (SO2).

A noter également que si les effets de la chaleur sont trop importants, il y a de nouveaux risques à prendre en compte : Le bouchon peut se dilater sous l’effet de cette chaleur, et le vin s’oxyder jusqu’à en devenir imbuvable.

Bien qu’il y ait de nombreux facteurs qui entent en compte dans la bonne conservation d’un vin, (et que vous pouvez retrouver ici) la température n’en reste pas moins l’un des plus importants !

Enfin, la température de Service du vin est également très importante : Pour dévoiler tout son potentiel, un vin doit être servi à une température assez précise, qui n’est pas la même fonction du vin choisi !

Nous vous proposons donc ci-dessous un petit récap’ des températures de services conseillées par type de vin :

  • Pour les Bordeaux Rouges : Servir entre 16° et 18°
  • Pour les Bourgognes Rouges : Servir entre 15° et 16°
  • Pour les Rouges légers (vin de Loire par ex) et les Vins d’Alsace : Servir entre 10° et 14°
  • Pour les Champagnes et les Vins blancs « Gras » : Servir entre 10° et 12°
  • Pour les Rosés et les Blancs Secs et Légers : Servir entre 8° et 10°
  • Pour les Blancs Moelleux et Liquoreux : Servir entre 7° et 9°

Armé de toutes ces infos, il ne vous reste plus qu’à choisir le vin qui vous plaît parmi notre large sélection des vins et Champagnes, tous reconnus et multi-récompensés, pour votre prochain repas en famille ou entre amis !

Quels vins boire pour un pique-nique ensoleillé ?

C’est l’été, et il faut en profiter, faites un pique-nique entre amis ou en famille ! Chips, sandwichs, cakes salés, apéritifs et fruits, on discute et on mange pendant des heures. Vous souhaitez boire du vin mêlant rafraîchissement et plaisir, mais lequel ? Préférez les vins ayant un bon rapport qualité/prix, rafraîchissants, légers et à moins de 10€. N’oubliez pas de garder vos vins au frais pour les blancs et les rosés (glaçons, glacières) ou à l’ombre pour les rouges.

Les rosés : avec la chaleur, il faut se désaltérer. Préférez des rosés de Provence, clairs et légers, comme le Coteaux d’Aix en Provence (7,99€). Les rosés sont idéaux pour accompagner vos crudités, vos salades composées et vos fruits juteux. Ils accompagneront parfaitement vos clubs sandwichs américain ou poulet bacon, ou bien des salades, des tomates mozzarella voir des  mélanges sucrés, salés comme du melon avec du jambon de pays,.

Les vins blancs secs, fruités sont parfaits pour l’apéritif ou bien pour des plats exotiques. Le Bordeaux Blanc Lamothe (7,49€) accompagne très bien les fruits et salades exotiques alors que l’IGP Pays d’Hérault (6,85€) se déguste avec des poissons, des pâtes fraiches et les salades.

Les vins rouges légers du Pays de la Loire ou de Bourgogne accompagnent très bien la charcuterie notamment le saucisson, la rosette, le jambon de Bayonne, comme le Chinon Guy Saget 2014 ou le Bourgogne Vignobles Dampt Pinot Noir.

Les vins rouges du Languedoc-Roussillon, plus puissants, comme le Saint-Chinian Excellence, iront parfaitement avec du chorizo, des fromages de caractère ou de la charcuterie épicée comme un saucisson aux clous de girofle ou au poivre.

 

Récap’ des vins pour le pique-nique avec un bon rapport qualité/prix (-10€ la bouteille) : 

Les Terrasses Éphémères à Paris

L’été est déjà arrivé à Paris, il est maintenant temps de trouver des adresses où aller boire un verre pour en profiter, toujours avec modération bien entendu !

 Nous vous proposons donc quelques adresses de terrasses éphémères, dans Paris, pour pouvoir aller y profiter du soleil !

 

La Brünett Terrasse                  

Vous sortez du travail, avez envie d’un coin sympa où faire un afterwork ? Passez à la Brünett Terrasse, située sur les Quais de Seine au niveau du Musée D’Orsay, cette terrasse vous permettra de déguster un verre de Rosé ou de Champagne, les pieds dans l’eau, et accompagné d’une petite ambiance « Deep House » !

Vous pourrez l’agrémenter de planchettes de charcuterie, et pourrez également, pour les plus gourmands, essayer leurs cocktails à base de Vodka !

brunett-paris

 

Le 43 Up On The Roof

Amateur de rooftop ? Rendez-vous du côté de l’Holiday Inn Paris Notre-dame, au 9ème étage.

Une vue absolument magnifique sur les toits et les monuments de Paris, accompagnée d’un verre de Vin ou d’un cocktail !

Attention, si vous voulez une place, nous vous conseillons vivement de réserver 🙂

201406-le-43-up-on-the-roof-terrasse-sur-le-toit-du-holiday-inn-paris-notre-dame-2

 

Le Polpo

Tous les Vendredis, la tarrasse du Bar-Restaurant « Polpo » vous accueille entre 18h et 22h pour un afterwork au goût de vacances !

Cocktails, Vins et Champagnes et spécialités à base de produits de la mer, avec un DJ set aux sonorités estivales !

Situé à Levallois-Perret, sur les Quais et avec une vue imprenable sur l’île de la Jatte, le coin parfait pour vous détendre et bien commencer votre week-end 🙂

polpo-paris

 

Le Papa Cabane

De l’espace ! Une terrasse de 1000m2, avec près de 350 places sur cette terrasse située juste derrière l’Accor Hôtel Arena de Bercy !

Dans une ambiance « écolo », venez vous faire plaisir autour d’un verre de Vin ou d’un cocktail ! Papa Cabane vous propose également un Food Truck pour vous restaurer et un DJ pour accompagner vos parties de Baby Foot, de Ping-Pong ou de pétanque !

Venez les rencontrer, tous les Jeudis de 18h à 23h !

papa-cabane

 

Le Reef Club

Vous sortez du travail et voulez boire un verre face au soleil couchant ? Découvrez le Reef Club, son restaurant, son club nautique et surtout son Roof-Top, ouvert de 18h à 21h !

Laissez-vous tenter par un de leur cocktails, ou par quelques Huitres et Tapas, accompagnées d’un bon verre de Vin blanc !

Le bateau est situé sur les Quais de Seine, à Boulogne, n’hésitez pas à y faire un tour !

270987-le-reef-club

 

Sinon il vous reste la possibilité de vous faire votre propre « terrasse » ! Préparez un pique-nique, ajoutez-y une Bouteille de notre « sélection été » et profitez d’un des nombreux espaces verts de la capitale !

Quel vin pour accompagner son barbecue ?

Vous allez bientôt profiter de grandes vacances bien méritées ou tout simplement de votre prochain week-end sur votre terrasse avec au menu des barbecues : chipolatas, merguez, côtes de bœuf, brochettes d’agneau. Choisissez vos grillades préférées, nous vous proposons des accords avec des vins petits budgets qui ne manqueront pas de vous charmer.

Saucisses, Chipolatas et merguez

Choisissez des vins frais, légers pour accompagner vos chipolatas,  qui sont des plats copieux. Les rosés de Provence sont parfaits, étant jeunes et très frais. Pour exemple, le Coteaux d’Aix en Provence Château de Naïs accompagnera très bien vos grillades, étant très léger, avec des arômes frais et élégants. Pour les amateurs de vins rouges le Bordeaux Château Haut Philippon saura vous séduire avec ses notes de fruits rouges, tout en gourmandise ! Pour un met plus épicé, comme la merguez, accompagnez-le d’un vin aux notes épicées, poivrées, de garrigue et de laurier comme le Saint Chinian Excellence Jean de Roze.

Poissons grillés

Les poissons grillés sont excellents à déguster près de la plage pour savourer vos vacances. Préférez un vin blanc sec et frais, comme le IGP Pays d’Hérault Seigneur Jean de Roze. Plus précisément, si vous dégustez des brochettes de fruits de mer, ou bien des gambas, choisissez un vin plus gras, souple, avec un cépage de Chardonnay comme le Mâcon Azé Cave Azé « Sélection Prestige », 100% chardonnay.

Mais le Vin parfait pour accompagner des poissons grillés ou des brochettes de fruits de mer reste le Riesling, comme par exemple notre superbe Riesling Domaine Meyer Fonné.

Vous avez une plancha ? Accompagnez vos grillades de légumes comme des poivrons ou des courgettes.

Porc

Pour accompagner du Porc, il faut des vins légers et fruités : c’est une viande fine, qu’il ne faudrait pas effacer par un vin trop charpenté.

Ce sont donc les vins rouges de Loire qui seront à l’honneur avec cette viande : Un Chinon par exemple comme notre Chinon Guy Saget, avec son nez tout en fruit, accompagné de quelques notes de sous-bois sera parfait !

Boeuf

Des entrecôtes de boeuf au barbecue ou des côtes de boeuf sont à servir avec des vins au fort tempérament dit « structuré » comportant des notes boisées, de sous-bois (champignon, terre mouillée), de cuir, de fruits noirs (cerise, cassis, mûre) qui s’allieront parfaitement avec les arômes grillés de la viande de bœuf tels que le Graves Château Venus, le Haut Medoc Château Pierbone ou le Saint-Estèphe Cossieu Coutelin pour ceux qui ont envie de se faire plaisir !

Côtes, côtelettes, brochettes et gigot d’agneau

L’agneau a la chair tendre et savoureuse, avec un goût marqué et complexe, et doit être accompagné de vins rouges puissants. Il est donc préférable de servir l’agneau avec un vin harmonieux, équilibré et assez puissant pour équilibrer votre plat. Préférez un Gigondas Le Mas des Flauzières Grande Réserve, notamment pour son nez corsé, expressif, aux arômes mêlés d’épices, de fruits noirs et de clous de girofle. Pour des côtes d’agneau aux herbes, le Crozes-Hermitage Cave de Tain est parfait avec ses notes d’épices orientales et ses tannins capiteux, tout comme le Côtes du Rhône Maison Delas « Saint-Esprit », dont vous savourerez ses arômes de cerise noire et de mûre sauvage. Et pour les gourmands testez les brochettes sucrées abricots miels avec le Mâcon Azé Sélection Prestige ( caractérisé par ses notes de miel, d’abricots, d’agrumes et d’amandes)  !

Laissez-vous guider par cette sélection et préparez le barbecue ! Si cet article vous a été de bon conseil, laissez-nous un commentaire ou partagez le sur les réseaux sociaux ! 

Il ne vous reste qu’à attendre le soleil et à prévoir le menu !

Bonne Dégustation !

Comment déboucher un Vin sans tire-bouchon ?

Il nous est tous arrivé au moins une fois de nous retrouver avec une bouteille de Vin à ouvrir mais pas de tire-bouchon sous la main… Voici donc une liste d’astuces qui vous permettront de pouvoir le faire sans ce précieux outil !

Bien qu’elles pourraient vous permettre de briller lors d’un pique nique où le tire-bouchon serait manquant, il faut rester prudent avec ces astuces car elles sont comme les bouteilles qu’elles vous permettront d’ouvrir : A consommer avec modération !

 

Avec une vis, un tournevis et une pince

Il vous suffit de visser la vis dans le bouchon, puis de la tirer avec une pince pour déboucher la bouteille.

Cette technique fonctionne également avec des clous et un marteau !

Attention cependant à ne pas trop les enfoncer : il vous faut une surface pour les attraper avec la pince, et éviter qu’ils ne transpercent le bouchon au risque d’en retrouver des morceaux dans le vin…

Avec un couteau pointu

Ici la manip’ est semblable à celle d’un tire-bouchon, on plante le couteau dans le bouchon et on tire en tournant légèrement la bouteille sur elle-même !

La encore, on peut utiliser cette technique avec une clé, qu’il faudra planter en diagonale dans le bouchon, puis le retirer lentement en faisant tourner la bouteille.

Avec une chaussure

Il vous suffit de mettre la bouteille dans la chaussure au niveau du talon, et de taper la chaussure contre uns surface dure (un mur fera l’affaire !) pour faire sortir progressivement le bouchon.

Deux risques pour cette technique : le Vin n’appréciera pas trop un traitement aussi brutal, et vous risquez, en tapant trop fort, d’éjecter le bouchon et de renverser du Vin au moment de l’ouverture.

En enfonçant le bouchon

Certainement la plus facile, et celle qui demande le moins d’accessoires : prenez un objet suffisamment résistant (un couvert ou un stylo par exemple) et appuyez sur le bouchon jusqu’à le faire rentrer dans la bouteille.

Attention, l’appel d’air fera gicler un peu de vin au moment où le bouchon va rentrer dans la bouteille, aussi il est conseillé de le faire au dessus d’un évier !

Enfin, dernière technique, à effectuer avec les plus grandes précautions : Le chalumeau

Retirez la capsule de sur-bouchage, et chauffez le goulot avec votre chalumeau, juste sous le bouchon : La chaleur le fera progressivement sortir de la bouteille, jusqu’à le retirer à la main ou le laisser s’éjecter seul !

 

Cette méthode n’est pas la plus conseillée, notamment à cause du risque de brûlure, mais avouez que c’est quand même la classe !

Il est donc effectivement possible de se passer d’un tire-bouchon pour ouvrir sa bouteille ! Malgré tout, cela reste un accessoire indispensable pour tout les consommateurs de vin, amateur ou confirmé, n’hésitez donc pas à faire un tour sur www.vinoclub.fr pour vous procurer un de nos tire-bouchons Peugeot ! Il en existe pour les Vins et pour les Champagnes, et mêmes des électriques !

Comment faire plaisir à son papa pour la fête des pères ? Des idées de cadeaux originales afin de le surprendre !

Chaque année c’est le même casse tête, heureusement l’équipe de Vino Club vous guide dans cette démarche :

  • Un budget plutôt serré et un père amateur de vin ? Un tire bouchon à lame ou même un coffret de 3 grands vins ne pourra que le ravir ! Entre 20 et 30 euros
  • Vous connaissez un peu ses préférences en matière de vin ? Optez pour une caisse de 6 bouteilles de Bordeaux par exemple, il sera très heureux de pouvoir continuer à remplir sa cave 😉 De 30 à 70 euros
  • Un objet un peu original pour le surprendre ? La clé du vin fera tout son effet, faire vieillir le vin de 10 années en quelques secondes, un cadeau inoubliable ! Entre 30 et 60 euros
  • Il dit régulièrement durant les diners de famille qu’il aimerait s’y connaître davantage sur les vins ? L’animation oenologique ne pourra que l’aider à approfondir ses connaissances et il en ressortira avec le sourire ! Environ 50 euros
  • Vous n’êtes pas sûr de votre coup ? Sachez que la carte cadeau fera toujours plaisir et votre papa aura le choix de choisir son sésame ! De 40 à 150 euros
  • Il souhaite renouer avec les bancs de l’école et pousser encore plus ses connaissances en matière de vin ? La formation oenologique d’une journée est idéale pour parfaire des connaissances et acquérir des bases solides ! Un super cadeau 😉 Environ 220 euros

 

Alors maintenant que vous avez toutes les clés en main, y’a plus qu’à 😉

Pourquoi privilégier les vins légers pour l’apéritif ?

Le mot « apéritif » vient du latin « aperire » qui signifie « qui ouvre l’appétit ».

L’objectif de l’apéritif est donc de préparer le palais et les papilles pour le repas qui va suivre. Il est destiné à vous faire saliver, à vous donner faim mais sans agresser vos papilles (tout le contraire d’un Pastis par exemple).

C’est pourquoi un vin léger s’impose comme l’un des meilleurs choix de boisson pour l’apéritif. De manière générale, il faut y aller crescendo avec les vins que l’on va déguster tout au long du repas, en commençant par le plus léger, jusqu’au plus charpenté en fin de repas. On va donc pouvoir sélectionner des Vins Blancs Secs, des Mousseux ou du Rosé, et l’incontournable Champagne, Brut, Extra Brut ou Rosé.

Dans les blancs secs, on va pouvoir retrouver les Chablis par exemple ou encore les Sancerres. Très frais et assez fruités, ils remporteront un franc succès lors de vos apéritifs entre amis. Retrouvez-ici tout nos vins blancs secs pour l’apéritif !

Pour les amateurs de Rosé, prenez un Coteaux d’Aix en Provence, frais et léger, qui sera parfait. Enfin pour les Champagnes, qui restent des incontournables de l’apéritif, surtout lors de repas de fêtes, privilégiez le Brut, comme par exemple l’excellente cuvée Tradition de Veuve Doussot.

L’apéritif permet aussi de découvrir des vins que l’on ne sert jamais pendant les repas, et donc de faire dans l’originalité ! Le tout sans surcharger son palais avec des vins trop sucrés ou trop aromatiques.

On évitera donc les vins moelleux et liquoreux, trop sucré, qui masqueront au palais les saveurs des plats à venir. Enfin, pour les passionnés de Rouge, il vaudra mieux commencer avec les rouges fruités et léger, comme les vins de Loire par exemple.

Vous l’aurez compris, l’apéritif se veut léger, mais n’est pas à prendre à la légère si l’on veut le réussir ! Il faut, de manière générale, y associer un vin subtil, acidulé, expressif, qui vous mettra dans les meilleures conditions pour profiter d’un grand repas !

A noter qu’en France, les vins les plus plébiscités à l’apéritif sont, dans l’ordre, les effervescents et notamment le Champagne, les Blancs secs, et dans une proportion beaucoup plus faible, les moelleux.

Pour terminer, et pour les indécis, n’hésitez pas à faire un tour sur le site VinoClub pour découvrir notre sélection des Vins à servir à l’apéritif !