Le vin comme remède au Moyen-Âge

Saviez-vous qu'il y a fort fort longtemps, le vin était utilisé comme remède ?

....

Et il n'est pas nécessaire de connaître par coeur le film Les Visiteurs avec Jean Reno et Christian Clavier pour comprendre qu’au Moyen-âge, on buvait énormément.

Et en effet, outre la dimension religieuse, le vin était utilisé à des fins médicinales dans différentes cultures.

Au 12e siècle, le médecin et philosophe arabo-musulman Avicenne, recommandait la consommation de cette boisson pour le traitement de certains problèmes de santé.

Du côté occidental, les hommes d’église comme Benoît de Clairvaux disait qu’il était excellent de prendre un verre de vin par repas et le prescrivait même aux malades comme remède.

Ce qu’il faut garder à l’esprit, c’est que l’eau n’était pas vraiment potable (voire pas du tout), alors que le vin lui, l’était beaucoup plus et sans danger. On le mélangeait donc à toutes sortes d’épices et de plantes pour soigner des problèmes de digestions, de respirations, et même... de fou rire.

Plus généralement, boire du vin tous les jours était considéré comme normal. Il fallait juste adapter la quantité selon l’âge et le sexe, mais on peut estimer que les doses quotidiennes pouvaient atteindre 2 à 3 litres.

Share this content

Ajouter un commentaire